Kamen Rider X: les premiers concepts

Kamen Rider X early concepts

Trouvé sur le Tumblr de Igadevil, l’une des référence anglophone en terme de chroniques sur Kamen Rider, voici un petit retour sur les premières versions du costume de Kamen Rider X, la série de 1974, et remis au devant de la scène avec Kamen Rider Decade, le retour de son ennemi Apollo Gheist et les derniers Rider Taisen rappelant les Riders de l’Ere Showa.
« La version de gauche est proche de la version définitive, excepté l’utilisation d’un tissu ample, et argenté qu’on imagine très chaud à porter.

L’autre, plus ancien est basé sur les croquis de Ishinomori, avec les gants bleus et les bottes rouges (et une tenue bleue plus légère et moulante). Cette version a été conservée d’une manière détournée: si vous regardez les visuels publicitaires, vous verrez qu’elles utilisent cette version. Ce design a été aussi utilisé pour une version « repeinte » exclusive de la S.I.C de Rider X (ndt: sortie en 2009 pour commémorer les 70 ans de l’auteur), et je pense qu’il a aussi un petit peu de cette version argentée.

S.I.C Kamen Rider X Ishinomori version

Comparatif entre la version classique et la version « Ishinomori » de la S.I.C de Kamen Rider X

Alors que les couleurs de la version finale peuvent paraître moins flashy, je pense qu’ils ont penché

pour une apparence plus classique. D’autre part, il a une histoire plutôt intéressante derrière.

L’idée de base d’avoir un Rider X moins coloré était de lui donner une apparence plus « cybernetique/artificielle », lui donnant un look un peu plus froid, plus « robotique ». Pendant ce processus, la couleur argentée a été abandonnée au profit du gris (parfois avec des teintes bleues-gris), en partie du à des matériaux/tissus plus facile à gérer.

Il a aussi été changé car il faisait un bon complément à Apollo Gheist, conçu comme étant son opposé. Ils partagent certaines couleurs (rouge et, après son évolution, des touches dorées) mais Apollo Gheist est avant tout noir et blanc, alors que Rider X mélange les deux. Gheist base toutes ses actions sur l’ordre et le contrôle (même agissant pour le mal) et voit le monde de manière manichéenne, il est donc logique que son ennemi juré représente la couleur intermédiaire, le gris, pas seulement au sens figuré du combat de la liberté contre l’ordre établi, mais aussi au sens propre (être un homme, qui malgré sa part cyborg, n’oublie jamais qu’il reste un homme). »

Pour en savoir plus sur Kamen Rider X ou si vous avez de nouvelles informations,  n’hésitez pas à consulter sa page Wikipédia.

Source: Tumblr de IgaDevil

A propos de Ukyo


Fan de tokusatsu depuis très (trop ?) longtemps, j'ai découvert Kamen Rider il y a une dizaine d'année avec Kamen Rider Ryuki et Faizu. J'espère faire profiter cette passion au travers de mes articles :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *